Distinguer courant fort et courant faible, c’est observer l’électricité sous l’angle des usages. Aux courants forts, le domaine de l’énergie. Aux courants faibles, celui de l’information. Les deux empruntent quelquefois les mêmes chemins. L’USB, le CPL ou encore le POE (power over ethernet) donnent la possibilité d’alimenter et de faire communiquer des matériels. 

Par extension, la fibre optique qui fait circuler l’information par la lumière et non par le courant électrique est quelquefois associée aux courants faibles… La physique et les usages ont souvent des langages peu compatibles ! Peu importe, car du point de vue de l’électricien, ce qui compte c’est ce que l’on peut mettre en oeuvre pour répondre aux besoins d’un client.

Les courants forts expliqués pour la formation électricité bâtiment

Le courant fort renvoie nécessairement au courant faible dès lors qu’il y a présence des deux. Du point de vue du fournisseur d’énergie, le courant fort fait référence aux réseaux de transport (dit Haute Tension et concerné par la norme NF C 13-200).

Les Courants faibles expliqués pour les formations: sécurité électronique & domotique, fibre optique, réseau informatique…

La famille des courants faibles est vaste et tend à s’élargir avec de nouvelles opportunités d’usage, fruits de la convergence des réseaux numériques, électriques, télécoms, audiovisuels, etc.

NATECH TRAINING vous fournit un panel de formation en courant faible/fort très sophistiqué, ainsi qu’un atelier bien équipé qui vous offrait un environnement d’apprentissage agréable, afin d’acquérir les compétences adéquates dans ce domaine.

Nos formations

Public Cible

Métiers visés

Nous assurons des formations de qualité aux métiers de courant faible et fort tels que :